Vous connaissez tous les pâturages, les burons, les lacs et même les cascades de l’Aubrac dont nous vous avons parlé l’année dernière… mais connaissez-vous une autre spécificité de l’Aubrac : ses boraldes ?

 

Que sont les boraldes ?

Le nom fait presque exotique. Si vous le cherchez dans Le Larousse en ligne, vous ne le trouverez pas.  Pas même dans le petit Robert, version papier. Nous avons voulu en trouver l’étymologie et n’y sommes pas arrivés.

Les boraldes sont de courtes rivières qui dévalent des pentes pour se jeter dans le Lot. Et des boraldes, vous n’en entendrez parler que dans l’Aubrac.

Très abondantes, ces rivières ont des débits plus élevés que la moyenne française. Pendant des siècles, leur énergie a fait tourner moulins, scieries, tanneries… Aujourd’hui encore, elles servent à l’irrigation et à la pêche.

Partons donc à leur découverte !

 

Balade dans l’Aubrac à la découverte des boraldes

 

Il y a 6 boraldes dans l’Aubrac :

  • la boralde Flaujaguèse, longue de 30 kilomètres, prend sa source à Curières et se jette dans le Lot près d’Espalion
  • la boralde de Saint-Chély-d’Aubrac, longue de 25 kilomètres, prend sa source dans les monts d’Aubrac (Prades d’Aubrac) et rejoint le Lot vers Saint-Côme-d’Olt
  • le ruisseau des Mousseaux, 20 kilomètres, prend sa source dans les monts d’Aubrac et se jette dans le Lot au lieu-dit le Bouquet d’Olt
  • le Merdenson, 17 kilomètres, prend sa source dans les monts d’Aubrac, au nord-ouest du lieu-dit le Pendouliou de Ramel et rejoint le Lot au barrage de Castelnau-Lassouts, sur la commune de Sainte-Eulalie-d’Olt.
  • le ruisseau de Mardonenque, 15 kilomètres, prend sa source à Aurelle-Verlac et se jette dans le Lot à Saint-Géniez-d’Olt
  • le Bonance prend sa source au-dessus du hameau des Ginestes et se jette dans son confluent, au hameau de La Tourre.

 

Balade à la découverte des boraldes : équipement obligé

Pour rejoindre les boraldes, ne partez pas Converse aux pieds. Même si vous allez à la source ou sur un ouvrage d’art construit sur le parcours de l’une des boraldes : barrages, écluses… L’environnement nécessite a minima des chaussures de marche. Attention, toutes les parties des boraldes ne sont pas accessibles. Vous rencontrerez ravins, pentes abruptes (une pente d’environ 1000 mètres), pierres glissantes…

 

D’autres idées de balades dans l’Aubrac ?

Cette plongée dans la fraîcheur des boraldes vous a donné des envies de balades en Aubrac ?

Suivez ces liens pour découvrir nos suggestions :

ou encore aller à la cueillette aux champignons sur l’Aubrac.