Bâtisse basse de pierres sèches posée au milieu du pâturage et recouverte de lauze ou d’ardoise, le buron ponctue le paysage de l’Aubrac. S’il servait de façon saisonnière à fabriquer le fromage, il est aujourd’hui un élément architectural distinctif, un repère.
Quels burons vivent encore aujourd’hui ?
Au début du 21 e siècle, les réglementations européennes ont eu raison des derniers burons. Cependant aujourd’hui, certains buronniers choisissent de redonner vie à ce lieu soit en redevenant des lieux de production, soit en s’ouvrant à l’éco-tourisme. Cinq mois de l’année, des buronniers transforment encore le lait des belles vaches d’Aubrac en fromage : buron de Camejane, buron de Théron… D’autres de ces cabanes sont transformées en restaurant : buron de l’Aubrac, buron des Boual, buron de Camejane, buron du Bès…
La Maison de l’Aubrac organise chaque année des visites et conférences sur l’histoire des burons, la fabrication du fromage et la transhumance.
Les burons ont contribué à faire de l’Aubrac une terre de fromages. Venez les découvrir et pourquoi pas déguster un aligot dans notre gîte en Aubrac. Nous proposons différentes formules de restauration.